Comparatif Micro-Entreprise et Réel Simplifié adapté aux thérapeutes en libéral

Comparatif Micro-Entreprise et Réel Simplifié adapté aux thérapeutes en libéral

Salut les thérapeutes libéraux !

Cet article est le troisième et dernier d’une série d’articles sur les différents statuts privilégiés par les professionnels de soin exerçants en libéral dont le premier aborde le statut de la micro-entreprise et le second le statut réel simplifié.

DANS QUELS CAS UN STATUT EST PLUS AVANTAGEUX QU’UN AUTRE ?

- Article réalisé avec l’aide d’un cabinet d’expertise comptable -

Prenons l’exemple d’un chiffre d’affaire de 37 000 euros (36 938 € bruts pour être exact) annuels ce qui est la moyenne de ce que gagnent des professionnels de soin en libéral. (Source 1)

Dans toute cette démonstration, il faut bien se mettre en tête que nous allons prendre LA FOURCHETTE BASSE. C’est très important, cela veut dire que nous allons grandement minimiser les charges pour avantager le statut de la micro entreprise au détriment du statut réel simplifié.
Cela a aussi pour fonction d’être plus près de la réalité des professionnels qui exercent en province et donner des données très largement « dépassables » pour celles et ceux qui exercent à Paris, Lyon, Marseille ou Bordeaux.

Mais regardez bien ce que l’on obtient pour un Chiffre d’Affaire moyen de 37 000 € :

Tous les calculs vont se baser, pour des questions de facilitées, sur des montants annuels et non mensuels :

Loyer du cabinet = 4800 €

Téléphone = 200 € (Téléphone à 600 € divisé sur une durée de 3 ans)

Forfait Téléphone + Internet = 600 €

Transport = 600 €

Décoration = 100 € (Coût global étalé sur plusieurs années)

Magazines et autres salle d’attente = 100 € (Coût global étalé sur plusieurs années)

Ordinateur = 333 € (Ordinateur à 1 000 € divisé sur une durée de 3 ans)

Imprimante + feuilles + encre = 100 €

Tests = 200 € (Moyenne pour les professionnels qui n’en ont pas l’utilité)

Ouvrages et revues scientifiques = 200 € (Minimum)

Moyen de communication lambda = 400 €

Formation = 500 € (Minimum à l’année)

Repas (5 repas [5€]/semaine x 3 semaines/mois) = 900 €

Compte professionnel = 240 €

AGA (Comptable pas utile en micro entreprise) = 300 € (Si comptable 1 500 € en tout)

Site internet (étalé sur 10 ans) + Hébergement = 117 €

Cartes de visites + autres petites dépenses
liées à l’administratif tel les timbres, enveloppes, etc. = 100 €

Assurance local professionnel = 300 €

Assurance professionnelle = 600 €

Prévoyance = 1 200 € (Minimum)

Analyse de pratique / Supervision / Coaching = 600 € (Minimum)

Papier toilettes / Produits ménagers = 120 €

Imprévus = 200 € (Quand la vie est belle quoi…)

Eau + électricité = 300 €

Cela nous donne un total = 13 110 € Par an

(Soit 1 092,50 € mensuels)

J’espère que vous avez bien compris que ce total est un MINIMUM des charges de fonctionnement inhérentes à un thérapeute en libéral. Nous ne sommes pas allé chercher des dépenses farfelues, tous nos étudiants InstaLib et moi-même faisons passer bien plus de choses que cela en charges, car c’est légal. Nous ne faisons que suivre les règles du jeu de l’état français.

Ces charges de fonctionnement (MINIMALES) représentent donc un total de 100 x 13 110 : 37 000 = 35,43% du chiffre d’affaire. Nous reviendrons en fin d’article sur ce que cela signifie au juste.

Prenons à présent ce total de charges et comparons ce que vont proposer le statut de la Micro-Entreprise (ME) et celui du Réel Simplifié (RS)  (Source 2) (Source 3) (Source 4) :

(Par facilité, nous ne prenons pas en compte les 0,2 % qui sont identiques aux deux statuts et qui correspondent à la taxe sur CFP (Contribution Formation Professionnelle)

Là, en lisant ce tableau, vous devez vous poser la question  « Pourquoi est-ce que les chiffres changent en Années 1 et 2 pour le statut Réel Simplifié ? » et c’est une excellente question !

La réponse est très simple, c’est parce que nous retranchons les charges sociales de l’année 0 sur le Chiffre d’Affaire de l’année 1. Cela à deux conséquences :

  • Cela diminue les charges sociales de l’année 1
  • Cela augmente les impôts de l’année 1

L’année suivante, rebelote, ce sont les charges sociales de l’année 1 qui sont déduites du CA de l’année 2, du coup :

  • Cela augmente les charges sociales de l’année 2
  • Cela diminue les impôts de l’année 2

Puis nous arrivons à une stabilité.

Maintenant, vu comme ça, nous pourrions nous dire que l’écart total et définitif pour un CA identique et des charges identiques est de 133,75 € par an en faveur du statut de la Micro-Entreprise… Erreur.
Car déjà rappelez-vous de deux choses : dans cet exemple nous avons tiré tous les prix vers le bas ET nous n’avons pas pris en compte le prix d’un expert comptable (par soucis d’égalité avec le statut ME) qui viendrait encore diminuer charges sociales et imposition.

Permettez-nous enfin de signifier un dernier point qui selon nous enfonce le clou : IL EST IMPOSSIBLE DE FAIRE 37 000 € DE CHIFFRE D’AFFAIRE LA PREMIÈRE ANNÉE !


Partant de là, deux choses l’une :

  • Vous payez plein pot taxes, charges, impôts (alors que vous ne devriez pas en payer du tout) et tous vos frais sortent directement de votre poche (votre compte personnel si vous préférez) en étant Micro-Entrepreneur.
  • Soit vous déduisez tous vos frais, charges et taxes (donc vous ne serez plus imposable) ce qui met votre activité en déficit et vous permet de demander des dérogations auprès de l’URSSAF pour ne pas payer la première, voire la deuxième année de cotisation car VOTRE ENTREPRISE (et non pas vous) est en déficit, ou presque.

Choisissez votre camp mais peut-être vaut-il mieux :
Être en déficit APRÈS avoir tout acheté pour votre activité et ne pas payer de charges injustes…

Que payer tout ce dont vous avez besoin pour votre activité APRÈS avoir donné 24,4% de votre chiffre d’affaire (22% Charges sociales + 2,2% Impôts + 0,2% CFP).

En quoi est-ce que le statut Réel Simplifié supplante totalement la Micro-Entreprise ?

Parce que dans nos formations (payantes), nous enseignons à nos étudiants :

  • Comment tirer le meilleur profit des aides à la création d’entreprise, ce qui vous amène à poursuivre votre activité avec une belle trésorerie.
  • Comment obtenir rapidement un accord de la banque pour être propriétaire de votre cabinet et que cela vous déduise des charges et impôts supplémentaires.
  • Comment ne pas être tributaire du pourcentage de charges que vous devez effectuer pour que votre statut soit toujours « rentable ».
  • Quelles sont les charges que vous ne soupçonnez pas mais qui sont portant tout à fait légales et que vous pouvez ajouter.
  • Comment ce statut vous permet d’investir (énormément) pour votre retraite au lieu de simplement dépenser dans le présent.
  • Comment se rendre compte qu’à absolument vouloir diminuer ses charges, on augmente ses dépenses personnelles et ses impôts (donc diminutions de son pouvoir d’achat global).
  • Que ce statut est le seul moyen de faire de l’optimisation fiscale à long terme avec l’aide de votre expert comptable qui, soit dit en passant peu légalement se faire rembourser sa prestation…
  • Qu’en cas de soucis, ce statut protège vos biens personnels en les séparants de vos bien professionnels
  • Que ce statut offre une meilleure retraite, une meilleure complémentaire santé, un meilleur congés maternité…
  • Etc. Etc.

InstaLib à donc deux dernières choses à vous dire avant de vous quitter :

1/ Avez-vous déjà rencontré un médecin, une infirmière, un kinésithérapeute ou une orthophoniste avec le statut de micro-entreprise ? Bien sûr que non. Ils ont des experts comptables à leurs côtés qui leur font prendre les meilleures décisions.

et

2/ Si vous voulez vraiment PROFITER de ce que l’État Français offre véritablement et légalement aux professionnels du soin qui exercent en libéral (mais ne sont pas remboursés par la sécurité sociale), je vous laisse cliquer ICI.

Jérémie pour
InstaLib.fr, le site qui propulse votre activité libérale à plein régime !

Vous souhaitez vraiment réussir votre installation ou optimiser votre activité libérale ?

Procurez-vous le tout premier guide pour professionnels du soin exerçants en libéral !

Cliquez sur l’image !

Comments ( 7 )

  • Pingback:Instalib - Guide de réussite en intallation libérale | Le statut Réel Simplifié pour les thérapeutes

  • Pingback:Instalib - Guide de réussite en intallation libérale | Le statut de la Micro-Entreprise pour les thérapeutes

  • Fanny FOLLY

    Bonjour Jérémie,
    Il y a aussi l’option SASU si je ne me trompe qui depuis 2018 grâce à la flat tax (30%) avec moitié charges sociales et moitié impôt.
    Je m’avance peut-être que les psychologues n’y ont pas le droit…

    • Jérémie Gallen

      Bonjour Fanny,
      Pour plusieurs raisons il n’est pas conseillé de se mettre en statut de société lorsque l’on est professionnel de soin en libéral. En fin de carrière c’est une excellente option (la meilleure) si on a été en mesure de placer quelques billes de la bonne façon. On est ainsi très peu taxé. Mais en début milieu de carrière, c’est vraiment à éviter. Vous parlez de la flat tax mais il ne faut pas oublier celles qui sont à côté si vous vous versez un salaire 🙂
      Merci de cet échange et à bientôt !

  • Patricia Goutagny

    Bonjour,
    Lorsque je clique sur le lien en bas de l’article, je retombe sur une nouvelle formation sur la Trésorerie et Fiscalité. Ayant déjà acheté la formation globale dernièrement, n’ai-je pas accès à ce volet-là ?
    Vous remerciant par avance,
    Patricia Goutagny – Diététicienne

    • Jérémie Gallen

      Bonjour Patricia,
      Si vous avez accès à l’intégralité de la formation. Avez-vous essayé en passant par votre portail de connexion sur votre formation. Je sais que vous avez souscrit à la formation complète donc vous avez accès à toutes les vidéos, tous les modules actuels et futurs, tous les documents de travail et tous les bonus.
      Avez-vous bien rejoint la communauté privée sur facebook ? Ce sera plus simple pour nous communiquer si des soucis x ou y apparaissent.
      À très bientôt,
      Jérémie pour InstaLib

  • Pingback:Instalib - Guide de réussite en intallation libérale | Qu'est-ce qu'une prévoyance et pourquoi est-ce fondamental ?

Post a Reply

« Comment devenir un professionnel de santé que l’on souhaite consulter ? »

Recevez immédiatement dans votre boîte mail notre nouveau cycle GRATUIT de 4 vidéos (Exclusivement dispensées par e-mail)

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

%d blogueurs aiment cette page :