LA « DOUBLE PEINE » DU PROFESSIONNEL DE SOIN EN LIBÉRAL

LA « DOUBLE PEINE » DU PROFESSIONNEL DE SOIN EN LIBÉRAL

Bonjour les thérapeutes libéraux !

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une chose que je peux repérer aussi bien chez des amis et confrères que chez certains patients. C’est ce que je nomme la double peine en libéral. Il s’agit de la passivité.

Réfléchissez bien et vous allez tout de suite comprendre à quel point c’est un problème pour le thérapeute comme pour le client.

Pour le thérapeute :

  • La passivité va déjà mettre le thérapeute dans une situation complexe dans la mesure où s’il ne travaille pas sur sa visibilité, sa communication. Il restera invisible, son téléphone ne sonnera tout simplement pas.
  • De même, le « thérapeute passif » ne se contente que de sa formation initiale. Dans ce cas, en plus de manquer de pratique à cause du point numéro un, il appauvrit ses compétences professionnelles par rapport à ses confrères et consoeurs qui eux se soucieront de leur formation continue.
  • Comme vous l’avez compris, le « thérapeute passif » en fait le moins possible, il se repose sur ses lauriers et fait le strict minimum. Cela à pour conséquences que tout dans son entreprise en soit au minimum (espérons que ce ne soit pas le cas de sa pratique dans laquelle nous prions qu’il soit actif pour le bien de ses usagers). Il manque donc de signes extérieurs de sérieux, ce qui le décrédibilise à court et à long terme. Enfin, puisque c’était plus facile et pratique il a choisi le statut de la « micro-entreprise ». Il en est ravi car cela ne lui demande de ne remplir qu’un papier par trimestre…L’impact de cette passivité n’est pas toujours visible sur le court terme. Mais sur le long terme, ce sont des thérapeutes qui mettent la clef sous la porte. Tout simplement.

Pour le client/patient :

  • La passivité du patient est tout aussi terrible et elle commence par une chose toute simple… Il se dit toujours que c’est bon, qu’il n’a pas besoin d’aide et qu’il va trouver ses solutions tout seul (ce qui est parfois vrai mais on met toujours plus de temps à réinventer la roue tout seul). Du coup lorsqu’il/elle décide de se faire aider… Le trouble est plus fort, plus persistant, plus difficile à déraciner !
  • Une fois en séance la passivité est une plaie ! Une horreur totale ! Quelle que soit la spécialité du thérapeute ! Lorsque le patient se retrouve à ne pas se mettre en mouvement, à être actif de sa séance, on court vers l’échec !
    Même en hypnose, si le patient n’est pas acteur des représentations, imaginations qui lui sont induites, il va être très dur de le faire progresser. De même si l’anamnèse à été pauvre en discours, détails ou autre.
  • Attention le point suivant n’est pas toujours le cas - mais ce que j’ai pu repérer dans ma clinique est qu’une personnalité passive va tellement attendre que les effets se manifestent malgré elle, sans qu’elle n’ai rien à faire, qu’en plus de croire que le thérapeute n’a pas réussi à l’aider, elle ne laisse aucune chance à une seconde séance. Donc cela impact en plus sur votre bouche à oreille !


    Double peine !

Comme je le dis souvent à mes propres patients : « Une thérapie c’est comme être deux dans une barque, s’il n’y en a qu’un qui rame, ça n'avance pas et on tourne en rond. Si nous sommes deux à ramer, aucun doute que nous pourrons arriver à bon port ! »

Vous l’avez compris, la passivité est négative pour tout le monde que vous soyez soignant ou patient, dans tous les cas les conséquences sont néfastes. Alors bon, vous êtes libre de choisir quel type de professionnel de santé vous comptez être mais si je peux vous donner un conseil : soyez actif !

 

Jérémie pour
InstaLib.fr, le site qui propulse votre activité libérale à plein régime !

Vous souhaitez vraiment réussir votre installation ou optimiser votre activité libérale ?

Procurez-vous le tout premier guide pour professionnels du soin exerçants en libéral !

Cliquez sur l’image !

 

No Comments

Post a Reply

« Comment devenir un professionnel de santé que l’on souhaite consulter ? »

Recevez immédiatement dans votre boîte mail notre nouveau cycle GRATUIT de 4 vidéos (Exclusivement dispensées par e-mail)

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

%d blogueurs aiment cette page :