COMMENT AVOIR DES CAS CLINIQUES SANS PATIENT ?

COMMENT AVOIR DES CAS CLINIQUES SANS PATIENT ?

Première des choses quand on commence après son diplôme ou sa formation en tant que thérapeute ou professionnel qui veut apporter un mieux être aux autres, c’est de confronter sa pratique à la clinique contemporaine.

Quand on s’installe en libéral, au début on n’a pas toujours la patientèle que l’on souhaite, on a peu de patients.

Par conséquent, on va peut être baisser notre niveau par rapport à celui qu’on avait en sortant des études où on avait notre cerveau en pleine ébullition. On nous a donné des cas concrets, on a fait de nombreux exercices, on a eu des stages, enfin tout un tas de choses qui ont fait qu’on a été bien « coaché » pour  notre profession.

Plus le temps passe, moins on voit de monde (patients), tout devient difficile plus pour faire appel à ses connaissances.

Le moyen assez simple que je vous propose aujourd’hui, c’est aller sur les pages et les groupes Facebook ! Comme par exemple, si je travaille avec des groupes à haut potentiel, je vais trouver des groupes à haut potentiel. Autre exemple, une maladie particulière,  je peux forcément trouver des pages et des groupes qui sont en lien avec cette maladie particulière.

Il est plus intéressant d’aller sur ces pages ou groupes plutôt que des forums pour 2 raisons :

  1. Les personnes qui sont sur ces pages sont des personnes beaucoup plus actives, le fil d’actualité, les réponses vont beaucoup plus vite. Ces groupes reçoivent plus de personnes que les forums (on doit s’inscrire à un forum… Facebook, vous êtes déjà inscrit = vous naviguez sur n’importe quel site ou pages). En plus, vous pouvez recevoir des notifications.
  2. En tant que professionnel vous ‘côtoyez’ des personnes qui vous parlent de leurs difficultés, vous pouvez être à cette écoute, cela vous donne un contenu de cas cliniques,  le discours du patient vous l’avez en direct.
  • Soit vous regardez en direct de façon passive.
  • Soit vous posez des questions et apportez des réponses mais ce n’est pas une bonne solution sur Internet. Savoir quelles sont les représentations, qu’est-ce qu’ils ressentent, tout un contenu et matériel clinique qui serait bien plus difficile de trouver ailleurs.

Chose importante comme professionnel, cela vous permet de découvrir les aspects positifs et les aspects négatifs qu’ils ont pu trouver lors de consultations avec tel ou tel professionnel.

Si quelques mois après votre installation, vous n’avez pas le nombre de patients que vous souhaitez, vous pouvez entendre ce qui ne convient pas aux patients ou à contrario ce qui leur a beaucoup plus. Lorsque quelqu’un viendra vous voir, vous pourrez mettre en place certaines pratiques entendues que vous avez jugées bonnes, et certainement, vos nouveaux patients qui obligatoirement parleront en bien de vous.

C’est donc important d’entendre les  aspects négatifs et positifs des consultations ; Vous avez donc des cas cliniques avec discours clinique riche (ou vous pouvez relancer, préciser ou simplement écouter).

Et pour un professionnel qui manque de matière pour travailler cela permet de se projeter dans une élaboration thérapeutique (ex. vue ce que cette personne dit, des difficultés qu’elle traverse, à priori comme elle se distingue, personnellement je mettrais tel plan thérapeutique, tels objectifs thérapeutiques, telle séquence thérapeutique en place).

Bien sûr que vous n’êtes pas rémunéré pendant ce temps, mais au moins vous ne perdez pas votre temps ! Car vous continuez à travailler avec des personnes en lien avec votre spécialité et cela ne peut être que positif pour vous. Toute expérience est bonne sur le long terme !

Voilà comment avoir des cas cliniques quand on n’a pas assez de patients !

Si le message passe mieux par vidéo, voici le lien vers la chaîne youtube d’InstaLib :

Jérémie pour
InstaLib.fr, le site qui propulse votre activité libérale à plein régime !

Vous souhaitez vraiment réussir votre installation ou optimiser votre activité libérale ?

Procurez-vous le tout premier guide pour professionnels du soin exerçants en libéral !

Cliquez sur l’image !

No Comments

Post a Reply

« Comment devenir un professionnel de santé que l’on souhaite consulter ? »

Recevez immédiatement dans votre boîte mail notre nouveau cycle GRATUIT de 4 vidéos (Exclusivement dispensées par e-mail)

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

%d blogueurs aiment cette page :