POURQUOI DEVEZ-VOUS ETRE SCEPTIQUE DANS LA GESTION DE VOTRE ACTIVITE LIBERALE ?

POURQUOI DEVEZ-VOUS ETRE SCEPTIQUE DANS LA GESTION DE VOTRE ACTIVITE LIBERALE ?

Pourquoi vous devez être sceptique pour réussir en libéral ?

Dans cet article, je fais référence au livre d’Olivier ROLLAND, « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études »

Tout d'abord il ne faut pas confondre scepticisme et critique obligatoire et gratuite. Vous allez devoir faire la distinction entre "Bon sceptique" et "Mauvais sceptique" :


- Le mauvais sceptique se base sur ses représentations subjectives, ses peurs, ses projections. Il estime les choses valables ou non sur son simple humeur du moment. 

- Le bon sceptique tâche d'être objectif. Il fonctionne de façon empirique, il teste, valide ou invalide une chose APRÈS essai. Il ne présume pas des conséquences avant d'avoir testé une méthode, une stratégie.

Pourquoi vous devez être ce bon sceptique ?

=> Sceptique à votre propre gestion de votre cabinet libéral pour en tirer de gros bénéfices aussi bien pour => votre activité libérale que pour votre entreprise (car vous êtes chef d’entreprise !)

=> Vous devez faire prospérer votre cabinet libéral

=> Pour vous rémunérer par davantage de consultations et moins de taxes inutiles

L’exemple du Saut en hauteur de Dick FOSBURY est un excellent moyen de compréhension :

Aux jeux olympiques de Mexico 1968 tous les athlètes sautent en ciseaux. Un homme arrive et se met à sauter d'une façon tout sauf académique : il saute sur le dos ! Tout le monde se moque, critique, parle d'amateurisme... Au final, celles et ceux qui s'essayeront à ce mode de saut en hauteur vont finir par pulvériser les records olympiques et surtout... Aujourd'hui plus personne ne s'amuserai à sauter en hauteur en ciseaux !

Les athlètes ayant testé cette nouvelle méthode l'ont validé non pas parce qu'elle leur plaisait ou autre chose. Ils l'ont adopté car après essais, ils ont validé le fait que c'était la méthode la plus efficace. 

Critique et subjectivité n'ont rien à voir dans ce processus. Méthode et pratique oui.  

Plusieurs façons de voir les choses :

  • Rester avec les anciennes habitudes on rejette les nouveautés pour son entreprise 
  • Etre intéressé, on reconnait le bien fondé des nouvelles idées mais on ne tente rien, ce n’est pas pour moi, ça ne s’adresse pas à moi !
  • Tenter une nouvelle approche en voulant tester une gestion différente pour son  entreprise, pourquoi pas ça va peut être m’aider ;Attitude du BON sceptique, il teste, il essaie, il juge.
  • Est-ce que c’est bon pour moi ?
  • Est-ce que ça m’apporte quelque chose ?
  • Est-ce que cela fonctionne ?

On ne peut pas faire l’économie de ces tests car on peut passer à côté de ce qui peut être bon pour vous et votre entreprise  !

         

Que fait le mauvais sceptique ?

  • Il est persuadé (auto-persuasion)
  • Il a des idées reçues
  • Rien ne doit bouger car rien ne pourra lui rapporter personnellement et dans sa pratique
  • Il met systématiquement les nouvelles idées de côté

Difficile pour nous qui avons fait des études et qui avons confiance dans nos capacités de praticiens de nous remettre en question ! Cependant,  dans notre formation on ne nous a jamais appris comment un cabinet fonctionne et comment il va falloir le faire fonctionner au mieux ! Une méthode donne de bons résultats pour vous mais pas pour un autre, telle autre donnera un piètre résultat pour vous mais sera excellente pour l’autre !

Vous devez tester ce qui fonctionne pour votre activité sans avoir à réinventer la roue (d'autres l'ont fait) !

Vous souhaitez vous mettre en libéral, vous êtes déjà installé en libéral, vous avez fait des études pour cela, mais probablement comme moi, vous n’avez fait aucune étude en partenariat ou gestion d’entreprise !

Dans ce cas,

"Je pars de zéro, je dois me former !"

"Je dois faire appel à des professionnels qui ont déjà travaillé dans ce milieu, d’entrepreunariat pour :

  • La communication
  • La gestion,
  • La fiscalité
  • La trésorerie
  • ….

REUSSIR VOTRE INSTALLATION avec INSTALIB c’est :

  • Des techniques de communications
  • Des techniques de markéting
  • Des techniques fiscales
  • Des techniques de trésorerie

Comme des techniques qu’on vous apprend en supervision, si vous payez on peut croire que votre superviseur vous dit que votre pratique est bonne, mais on peut aussi rester sceptique et tester ce qu’il vous  dit de faire ; voir si cela est bon ; si cela vous convient, si cela vous apporte quelque chose  pour vous ou votre patient.

Avec ce panel de possibilités que va vous apporter Instalib, vous allez les tester sur un temps suffisamment intéressant et voir quelles vont être les retombées. En demandant à vos patients comment ils vous ont connus, comment ils vous ont trouvés, ils vous diront que c’est de telle ou telle façon, et vous vous rendrez compte quelle est la meilleure manière d’être reconnu pour vous, qu’est-ce qu’il fonctionne le mieux pour vous.

Jérémie pour
InstaLib.fr, le site qui propulse votre activité libérale à plein régime !

Vous souhaitez vraiment réussir votre installation ou optimiser votre activité libérale ?

Procurez-vous le tout premier guide pour professionnels du soin exerçants en libéral !

Cliquez sur l’image !

No Comments

Post a Reply

« Comment devenir un professionnel de santé que l’on souhaite consulter ? »

Recevez immédiatement dans votre boîte mail notre nouveau cycle GRATUIT de 4 vidéos (Exclusivement dispensées par e-mail)

En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

%d blogueurs aiment cette page :